Jeudi, 15 - Novembre - 2018 22:48 h.

El Tiempo

En orbite du satellite qui sera Internet haute vitesse au Maroc

La population marocaine est sur le point de donner un important bond en avant dans l'accès et l'utilisation des nouvelles technologies. Et cela sera possible grâce à des télécommunications par satellite.

La population marocaine est sur le point de donner un important bond en avant dans l'accès et l'utilisation des nouvelles technologies. Et cela sera possible grâce à des télécommunications par satellite.

Hispasat, le principal opérateur espagnol de satellites de communications, a mis en orbite avec succès sa nouvelle plate-forme 30W-6, dont une des priorités est de contribuer de manière décisive à réduire la fracture numérique existant entre la population du Maroc, principalement entre les habitants des grandes villes et les de l'intérieur du pays.

La Compagnie marocaine Nortis sera chargée de commercialiser à un prix abordable tous les services de l'Internet, de la téléphonie fixe et mobile, données et de télévision de qualité que dans les mois à venir offrira le Hispasat 30W-6 sur tout l'immense territoire du Maroc.

Grâce à ses 40 répéteurs en bande Ku, 10 en bande C et jusqu'à 6 faisceaux en bande Ka, ces services sont disponibles, y compris dans les zones rurales et de l'intérieur du pays. Particulièrement important est l'arrivée de l'Internet de qualité et à haut débit dans les zones reculées ou difficiles d'accès, des endroits où jusqu'à présent n'a pas été possible de la réception des technologies de l'information par d'autres infrastructures.

"L'accès à la large bande de qualité est une nécessité vitale pour le développement économique, social et même personnel, ce que le 30W-6 vient à répondre dans les endroits où ne parviennent pas à d'autres technologies" a souligné Carlos Espinós, conseiller délégué Hispasat.

Le Hispasat 30W-6 engage un matériel novateur : un demostrador de récepteur en bande Ka qui utilise des technologies fotónica de pointe. Développé par la compagnie espagnole das Photonics avec la contribution décisive de TRYO Aeroespace, cette technologie permet de réduire la masse et volume du récepteur, ainsi que d'améliorer le rendement des transbordeurs du satellite.

Le lancement à l'espace du 30W-6 a eu lieu le 6 mars à 06:33, heure de la péninsule espagnole -00:33 Dans l'État de Floride- à bord d'une fusée américain Falcón 9 de la compagnie SpaceX depuis la base géographique du Cap Canaveral.

Environ 33 minutes après le décollage est intervenue la séparation du satellite du lanceur Falcon 9. Il a été alors ont été activées les équipes báscios du satellite et les panneaux solaires ont été déployées pour recevoir les premiers rayons solaires qui engendrent le courant électrique pour alimenter les systèmes de bord.

Pour vérifier la bonne prestation de services de la part de tous les systèmes qui voyagent à bord, les techniques de Hisdesat se trouvant dans la station de suivi et de contrôle Arganda (Madrid) sont impliqués dans la phase d'évaluation en orbite, qui est prolongée d'espace de plusieurs semaines.

Une fois surmontées les éléments de preuve, le satellite est mis dans l'espace à 36.000 kilomètres de la Terre et situé à sa position orbitale définitive de 30º Ouest, qui remplace l'Hispasat 30W-4.

Le Hispasat 30W-6 est le douzième satellite de l'opérateur espagnol, "avec lequel la compagnie close la phase actuelle du plan de croissance de l'entreprise", a assuré Espinós.

Initialement prévu son lancement pour le 22 février, diverses anomalies rencontrées dans le système de pressurisation de la partie haute du lanceur - où était encapsulé le 30W-6- ont contraints à SpaceX à retarder le décollage à plusieurs reprises, qui finalement a eu lieu le 6 mars.