Samedi, 22 - Septembre - 2018 10:11 h.

El Tiempo

Espagne recevra cet été 30 millions pour les touristes internationaux

Le ministre de l’industrie, commerce et tourisme, rois Maroto, a annoncé que les prévisions indiquent qu’Espagne recevra, entre les mois de juillet et septembre, 30,4 millions de touristes, près de 2,3 % de plus que durant la même période de 2017, qui est un nouveau record de pour les arrivées.

Le ministre de l’industrie, commerce et tourisme, rois Maroto, a annoncé que les prévisions indiquent qu’Espagne recevra, entre les mois de juillet et septembre, 30,4 millions de touristes, près de 2,3 % de plus que durant la même période de 2017, qui est un nouveau record de pour les arrivées.

En termes de dépenses, Maroto dit qu’elle pourrait dépasser les 34000 millions d’euros, ce qui représente une croissance estimée à 4,1 %.

Ces données ont été produites sur Turespaña informations et statistiques qui fournir des enquêtes Frontur et Egatur de l’Institut National de la statistique, INE.  

Le ministre, qui a souligné que l’Espagne est le deuxième pays le plus visité au monde et le premier dans la compétitivité du tourisme, a souligné que, pour continuer à améliorer et consolider le leadership, le gouvernement s’activera une stratégie sur la politique touristique basé sur le concept de durabilité dans un triple aspect : économique, à la recherche d’un tourisme de qualité ; environnementaux, une amélioration de l’environnement ; et territoriales, basée sur un rééquilibrage afin que la richesse générée par le tourisme à être répartie entre toutes les régions et tous les agents.  

 

Réseau de Destinations Smart

Maroto a expliqué les deux premières mesures qui ont été prises par le ministère au sein de cette stratégie. Tout d’abord, la Constitution, en septembre, d’un réseau de destinations smart pivoté autour de trois concepts : l’innovation, la durabilité et l’accessibilité.

Le réseau, a souligné le ministre, se met au travail dans des environnements locaux, contribuant ainsi à la cohésion, l’échange de bonnes pratiques et l’utilisation des synergies entre les destinations.

Deuxièmement, la Maroto a insisté sur l’appel à la Conférence sectorielle sur le tourisme, une table de dialogue dans laquelle 18 juillet territoires peuvent exposer des problèmes, des défis et des possibilités afin de travailler sur une stratégie commune.

La réunion portera sur deux éléments importants : la législation du tourisme et des conditions de travail des travailleurs dans le secteur, étant donné que, comme l’a souligné le ministre, les données sont positives en ce qui concerne le nombre de travailleurs, mais ne sont pas en ce qui concerne la conditions de travail.