Samedi, 22 - Septembre - 2018 11:50 h.

El Tiempo

Avions avec wifi vont tripler en 10 ans

Plus de 23 000 avions commerciaux vont offrir une connectivité à ses passagers pour l’année 2027, plus du triple de la 7 400 assure ce service, selon une étude de marché réalisée par le cabinet spécialisé Euroconsult, qui coïncide en 2017 les prévisions de fournisseurs de matériel et de la connectivité.

Plus de 23 000 avions commerciaux vont offrir une connectivité à ses passagers pour l’année 2027, plus du triple de la 7 400 assure ce service, selon une étude de marché réalisée par le cabinet spécialisé Euroconsult, qui coïncide en 2017 les prévisions de fournisseurs de matériel et de la connectivité.

« en janvier 2018, environ 90 compagnies aériennes déjà avaient installé - ou se sont engagés à installer - connectivité à bord des solutions », il a limité Pacôme Revillon, CEO d’Euroconsult, indiquant qu’offrent une connectivité « maintenant est essentiel » pour la plupart des compagnies aériennes plus de constituent uniquement un facteur de différenciation, qui est aussi.

Dans la période actuelle, décrit comme une « phase de démarrage », compagnies aériennes ont essentiellement cherché le droit modèle de tarification. Passagers peuvent profiter d’un accès gratuit ou payer des frais appliqué par heure et par vol, ou tous les mois.

« chiffre d’affaires de l’aviation commerciale connectivité service dépassé les 1200 milliards de dollars (1,033 M €) en 2017 et arrivera à 8700 millions de dollars (7 490 M €) à 2027, selon les estimations par les fournisseurs de l’aviation », assure la PDG d’Euroconsult.

Ils espèrent que l’augmentation du nombre d’appareils connectés et la consommation de bande passante par passager encouragera la croissance.

Permettra d’améliorer l’expérience de passager, qu’il assure, Euroconsult, grâce à la nouvelle génération des satellites et des réseaux d’air-sol qui augmente la bande passante disponible. Il devrait continuer de diminuer les coûts unitaires. Consulter les faits saillants dans le rapport que les passagers peuvent se reposer, a assuré que la transmission vidéo va devenir un standard.

Pendant ce temps, les principaux acteurs sur ce marché - qui serait Panasonic, Gogo, Eagle Global, Inmarsat et Thales InFlyt, ViaSat, selon Euroconsult - sont engagés dans une compétition acharnée. Ils s’efforcent d’offrir une plus grande capacité pour un coût unitaire inférieur. « La rivalité est si intense que certains ont déposé des poursuites entre eux, » dit le consultant.

Autre fournisseur de solutions de connectivité, Honeywell, a arpenté « ceux qui ont de la prise de décisions et les acheteurs » dans le secteur de l’aviation commerciale. Des personnes interrogées, 38 % prévoit dépenser au moins 1 million de dollars (€861,000) par avion dans la technologie de connectivité dans les cinq prochaines années. Les compagnies aériennes sont prêts à donner à cette époque de l’investissement à payer, dit Honeywell, puisque 55 % des personnes interrogées s’attendait à voir le retour sur investissement dans un à trois ans.