Dimanche, 19 - Août - 2018 04:32 h.

El Tiempo

Augmente de 9,5% du trafic aérien mondial de passagers

Le trafic aérien mondial, mesuré en passager kilomètre transporté a augmenté de 9,5% au cours du mois de mars, qui est considérée comme la plus grande augmentation en un an, grâce à une forte croissance économique, selon les faits saillants de l'IATA, l'Association Internationale du Transport Aérien.

Le trafic aérien mondial, mesuré en passager kilomètre transporté a augmenté de 9,5% au cours du mois de mars, qui est considérée comme la plus grande augmentation en un an, grâce à une forte croissance économique, selon les faits saillants de l'IATA, l'Association Internationale du Transport Aérien.

En ce qui se réfère à la capacité mesurée en sièges-kilomètres disponibles, a progressé de 6,4% en comparaison avec la même période de l'année précédente.

L'IATA suggèrent que " le premier trimestre robuste offre une bonne dynamique alors que nous entrons dans la période de plus grande activité dans l'hémisphère nord’.

Déjà dans le deuxième trimestre, les coûts à la hausse et, en particulier, la hausse des prix du carburant devraient se modérer toute augmentation de la demande qui vient de la baisse des frais, a déclaré le président-directeur général de l'IATA, Alexandre de Juniac.

 

Le trafic aérien mondial, mesuré en passager kilomètre transporté a augmenté de 9,5% au cours du mois de mars, qui est considérée comme la plus grande augmentation en un an, grâce à une forte croissance économique, selon les faits saillants de l'IATA, l'Association Internationale du Transport Aérien.

En ce qui se réfère à la capacité mesurée en sièges-kilomètres disponibles, a progressé de 6,4% en comparaison avec la même période de l'année précédente.

L'IATA suggèrent que " le premier trimestre robuste offre une bonne dynamique alors que nous entrons dans la période de plus grande activité dans l'hémisphère nord’.

Déjà dans le deuxième trimestre, les coûts à la hausse et, en particulier, la hausse des prix du carburant devraient se modérer toute augmentation de la demande qui vient de la baisse des frais, a déclaré le président-directeur général de l'IATA, Alexandre de Juniac.