Jeudi, 13 - Décembre - 2018 10:12 h.

El Tiempo

AENA amène à contester la sécurité dans les aéroports de 370 millones de euros

Selon le Journal officiel de l’État (BOE) publie, l’appel d’offres est divisé en deux registres du recrutement, le premier pour 27 aéroports les plus achalandés et jusqu'à un montant maximal de 359,4 millions. Le second évoque qui a enregistré moins de 400 000 passagers par an, pour un total de 20 pour un montant maximal de 10,8 millions.

AENA a annoncé l’appel d’offres pour la fourniture du service de sécurité dans le réseau des aéroports, pour un montant total de plus de 370 millions d’euros et comprend les accords conclus avec l’industrie en novembre. Selon le Journal officiel de l’État (BOE) publie, l’appel d’offres est divisé en deux registres du recrutement, le premier pour 27 aéroports les plus achalandés et jusqu'à un montant maximal de 359,4 millions. Le second évoque qui a enregistré moins de 400 000 passagers par an, pour un total de 20 pour un montant maximal de 10,8 millions.

La date limite pour la présentation des offres doit conclure le 2 février et la durée du contrat est de deux ans, renouvelables chaque année au cours de deux plus accord préalable entre les parties.

Les spécifications de soumission prennent en compte les nouveaux bonus pour les aéroports de gardes liés au développement de certaines activités, en ce qui concerne les accords entre les ministères du développement, l’emploi et l’intérieur avec les syndicats et les employeurs sur le Location de services de sécurité privés.

 Contrat d’Adolfo Suarez Madrid-Barajas Aéroport est divisé en quatre lots.

AENA a communiqué aux services de sécurité de l’aéroport de Adolfo Suarez Madrid-Barajas, le contrat est divisé en quatre blocs avec quatre compagnies attribués, chacun d'entre eux pour exercer une fonction spécifique.

Un premier lot se rapporte à l’inspection des passagers, avec 58,3 millions ; la seconde met l’accent sur l’inspection des bagages, des caves et des tours, avec 38,9 millions ; le « fast track » « ou entrée prioritaire, avec 6,8 millions ; » et enfin le centre de gestion de l’aéroport, avec 2,55 millions.

Cette même situation se produit avec l’aéroport international de Barcelone El Prat, dont la sécurité est divisée en trois lots : inspection des passagers, avec 41,4 millions ; bagages, des caves et des tours, avec 23,6 millions ; et le centre de gestion, avec 1,9 millions.

Les 20 aéroports avec moins de 400 000 passagers par an sont la de : Algeciras, Albacete, Badajoz, Burgos, Ceuta, Cordoba, El Hierro, Huesca-Pirineos, La Gomera, León, Logroño, Madrid-Cuatro Vientos, Melilla, Pampelune, Sabadell, San Sebastian, sont Bonet, Valladolid et Vitoria.