Jeudi, 24 - Peut - 2018 08:12 h.

El Tiempo

90% des passagers aériens ne connaissent pas leurs droits

AirHelp, la plate-forme online leader qui aide les voyageurs dans toutes les compensations de retards, annulation ou de refus d'embarquement des compagnies aériennes, a publié les résultats d'une enquête réalisée à un échantillon de plus de 7.000 citoyens de l'Union européenne.

AirHelp, la plate-forme online leader qui aide les voyageurs dans toutes les compensations de retards, annulation ou de refus d'embarquement des compagnies aériennes, a publié les résultats d'une enquête réalisée à un échantillon de plus de 7.000 citoyens de l'Union européenne.

Selon les données qui donne l'enquête, 90 % des espagnols ne connaissent pas leurs droits en tant que passagers aériens. Par ailleurs, l'enquête révèle que 85 % des Européens ne connaissent pas leurs droits, ce qui suppose de laisser de réclamer plus de 5.000 millions d'euros par an dans des compensations.

Bien que la loi européenne CE261 oblige les compagnies aériennes à informer les passagers de leurs droits; ces continuent sans le faire correctement, déjà que 70 % des personnes interrogées en Espagne se sentent desinformados par les compagnies aériennes, un nombre encore supérieur à la moyenne européenne, qui est de 66 %.

Selon les données fournies par cette étude, il reste encore un long chemin à faire pour que les passagers aériens connaissent leurs droits. En particulier, plus de la moitié des passagers aériens européens estime avoir droit à recevoir jusqu'à 600 euros par compensation, bien que seulement la moitié de ceux qui ont subi un percance sur un vol vient de présenter une réclamation.

Ces données indiquent que bien que la loi CE261 remplit désormais 14 ans, des passagers aériens ne connaissent pas leurs droits, ce qui entraîne que les compensations qui devraient être aux mains des utilisateurs, se retrouvent dans les compagnies aériennes.

Les trois principales raisons pour lesquelles les passagers espagnols ne réclament, sont les suivants : ne pas connaître ses droits (45 %), ne pas savoir qui ont le droit de recevoir une compensation (45 %) et non pas de savoir comment présenter une réclamation (28 %).

De l'avis de Henrik Zillmer, CEO d'AirHelp, 'bien que la loi CE261 protège les droits des voyageurs, il est clair que les passagers aériens encore se sentent impuissants face aux compagnies aériennes et de nombreux perdent la compensation qui auraient le droit de ne pas présenter de réclamation. En fait, chaque année près de 13 millions de passagers laissent aux mains des compagnies aériennes plus de 5.000 millions d'euros en compensations spontanées'.

'Cette enquête révèle des données très intéressantes tant pour les passagers, des législateurs et des compagnies aériennes, qui montre pour la première fois, la nécessité de renforcer l'information pour que les passagers aériens connaissent leurs droits. Pour cette raison nous créons AirHelp il y a cinq ans et nous continuons de travailler en notre objectif d'aider les voyageurs à connaître leurs droits et peuvent exiger de leurs compensations dans le cas de l'annulation de vols', appelle Zillmer.

 

Droits des passagers

pour les vols retardés, annulés ou en cas de refus d'embarquement, les passagers ont droit à une compensation économique jusqu'à 600 euros par personne, pour autant que le vol est effectué au sein de l'Union européenne et la raison de l'incidence est causée par la compagnie aérienne.

Dans le cas de donner de ces circonstances, les passagers peuvent demander cette compensation avant les trois ans de la date de l'incident. Face à des situations considérées comme des 'circonstances extraordinaires', telles que des grèves imprévues, tempête ou urgences médicales, les passagers n'ont droit à aucune indemnisation.

Au début de 2018, AirHelp a lancé un nouvel outil pour aider les voyageurs à connaître les vols ayant droit à une compensation.

Cette fonctionnalité permet à l'utilisateur de savoir les indemnités qui aurait le droit de vols annulés ou retardés, et à vérifier jusqu'à trois ans avant, simplement en connectant la boîte de réception du e-mail du voyageur avec AirHelp.com. En outre, la mise en oeuvre analysera à son tour tout problème sur un vol avenir, ce qui permettra au passager de savoir si a droit à une compensation ou non

La mise en oeuvre AirHelp est gratuit et est disponible sur Google Play Store et Apple App Store.